Quelle robe de mariée pour les princesses ?

Institution politique et diplomatique, le mariage a évolué au fil des siècles. Les mariages de l’histoire de France étaient des alliances, qui permettaient d’annexer un royaume ou un empire. Les mariages royaux se fêtaient en grandes pompes et les robes de mariée des princesses étaient à la fois spectaculaires et d’une grande valeur, à chaque époque.

S’il fallait être de sang royal pour avoir un mariage digne de son rang de princesse, aujourd’hui, la plupart des mariages des familles royales de toute l’Europe se concluent avec des roturiers ou roturières. Ils gardent de tout le charme des mariages princiers. Les femmes continuent à porter le modèle robe de mariée princesse, qui fait rêver. 

Le mariage est un thème récurrent dans le 7ème art. Les actrices portent des robes de mariée dignes des contes de fées. Sobres ou magistrales, elles incarnent la mariée des temps modernes. 

De nos jours, certains nostalgiques décident d’opter pour une robe de mariée médiévale pour refaire l’histoire ou la faire perdurer.

La robe de mariée au travers de l’histoire de France

Au cours de l’histoire, les reines se sont succédé sur le trône de France. Toutefois, si ces dernières ont changé de titre selon les époques (reine des Francs, reine de France, reine de Navarre, reine des Français ou Impératrice des Français), les femmes n’avaient pas pour rôle de régner et prendre des décisions politiques. Toutefois, lors de périodes de régence, lorsque le roi était mineur, la reine pouvait exercer son pouvoir, de manière temporaire.

C’est le mariage qui consacre la femme, en tant que reine. La première d’entre elles fut Basine de Thuringe, sous les Mérovingiens, vers 465. Bien entendu, nous n’avons aucune trace de la première robe de mariée. 

Les reines, lors de leur mariage, portaient souvent leur plus jolie robe et la plupart des tenues étaient rouges, car la plante, la garance, était un pigment naturel très résistant et utilisé par les teinturiers. On compte plus de 93 reines qui eurent pour certaines, plusieurs maris comme la duchesse Anne de Bretagne, qui permit, grâce à son mariage, l’union entre le Duché de Bretagne et le royaume de France. Plus d’information sur le nom des reines et impératrices.

Avant la robe de mariage de princesse, lancée par la reine Victoria, lors de son mariage en 1840, les femmes portaient des robes de couleur, à la mode de l’époque. Le mariage était, avant tout chose, un contrat qui entrait en jeu, dans une stratégie diplomatique. Bon nombre de mariages se faisaient par procuration, mais dans l’année qui suivait, une cérémonie religieuse avait lieu. 

Ce fut le cas de Marie de Bourgogne avec Maximilien d'Autriche. Cette dernière épouse par procuration le 21 avril 1477 Maximilien Ier de Habsbourg. Lors de la cérémonie qui eut lieu le 19 août de la même année, elle portait une robe rouge flamboyante, avec de la fourrure d’hermine et un chapeau très en vogue à l’époque.

Mariage Marie de Bourgogne

Lors de son mariage avec Charles VIII, Anne de Bretagne porte sur une robe bleue, une cape avec des broderies de fleur de lys, emblème de la royauté. Sa robe se veut messagère et hautement symbolique, montrant bien que la Bretagne fait bien partie intégrante du Royaume de France.

Mariage d'Anne de Bretagne

Personnage haut en couleur, le Roi soleil que fut Louis XIV se maria par 2 fois. Son second mariage avec Marie-Thérèse d’Autriche, fille de Philippe IV est représenté par un tableau de Charles Le Brun, appelé « L'entrevue de Philippe IV et de Louis XIV dans l'île des Faisans, le 7 juin 1660 ». Marie-Thérèse est représentée en robe de mariée, avec un corset mettant en valeur le décolleté et la taille ainsi qu’un large panier. 

Mariage Marie-Thérèse d’Autriche

La mode des robes à large panier, appelée également « robe à la française » va se poursuivre avec Marie-Antoinette, lors de son mariage avec le dauphin, en 1770, à Versailles. 

Mariage Marie-Antoinette

Il faut savoir que le panier est un jupon à baleines, extra large (entre 2,5 et 6 mètres) et plat. Toutefois, Marie-Antoinette va ensuite privilégier des robes moins ostentatoires et plus confortables, au quotidien à la Cour, avec un petit panier dans le dos.

robe Marie-Antoinette

Après le mariage de la Reine Victoria (plus d’informations sur l’histoire de la robe de mariée), toutes les femmes optent pour la robe blanche, qui devient rapidement un standard.

En 1886, la princesse Amélie d’Orléans se marie avec le futur roi Carlos I de Portugal. Voile, traîne et longue robe ornée de fleurs, la princesse est vêtue d’une robe qui pourrait parfaitement être portée lors d’un mariage contemporain. Amélie d'Orléans fut la dernière française à régner sur un trône en Europe, en devenant reine du Portugal.

Mariage Amélie d’Orléans

Les mariages des princesses d’Europe

Adulées dans leurs pays et observées dans le monde entier, les mariages de familles royales sont toujours l’occasion de faire une immense fête. 

Entre tradition et modernité, les princesses choisissent souvent des robes à couper le souffle, avec une traîne démesurée. Elles font appel à des couturiers connus pour leur créer une robe à la fois, sobre et chic.

Les créateurs haute couture à l’honneur

Si les stars de la mode, du cinéma ou du petit écran font appel aux grandes maisons de couture, les princesses demandent aux créateurs les plus talentueux, des robes sur mesure, tout en respectant le dress code.

Sobre, la robe des princesses doit être longue et sans décolleté profond, pour un mariage religieux. La plupart la choisissent dans des tons blancs ou crème. Les créateurs proposent différents modèles de robes mais le modèle princesse reste un incontournable, d’ailleurs c’est une tendance prédominante comme l’énonce le magazine Marie-Claire.

Le choix du couturier peut être fait pour mettre en avant le savoir-faire des artisans nationaux. Tel fut le cas en Belgique. En 1999, Mathilde de Belgique se marie avec une robe de mariée du créateur belge Edouard Vermeulen. Mariage d’hiver oblige, la mariée porte un manteau à manches longues, qui sait rester royal, avec une traîne de 5 mètres. 

En 2003, c’est également le même créateur de talent qui signe la robe de Claire de Belgique, lors de son mariage avec le prince Laurent de Belgique.

Mariage Claire de Belgique

Certaines princesses peuvent avoir le coup de cœur pour une maison de couture. En 2013, Madeleine de Suède porte une sublime robe signée Valentino. 

Mariage Madeleine de Suède

Modèle dessiné pour l’occasion, elle se caractérise par une traîne de 4 mètres et un dos ouvert de manière subtile. Cette pièce haute couture est faite en matières nobles (organza de soie et dentelle de Chantilly).

En 2012, c’est le créateur libanais Elie Saab, qui fait office d’habilleur pour mariage du Luxembourg. Si les invitées sont habillées de la griffe du couturier, c’est surtout la robe de la femme du prince héritier Guillaume, la comtesse belge Stéphanie de Lannoy, que l’on remarque. Avec des détails d’une grande finesse, cette robe a été dessinée par le créateur en personne, pour l’occasion.

mariage comtesse belge Stéphanie de Lannoy avec le prince Guillaume

La longue traîne, un élément central pour les photos officielles de mariage

La robe de mariée d’une princesse est souvent caractérisée par une longue traîne. Si toutes ne font pas la longueur de celle de Lady Diana (7,60 mètres), la traîne est fondamentale, avec son cortège de demoiselles d’honneur.

Sur les photos officielles de mariage, en couple ou avec la famille, la traîne est placée devant la mariée et occupe une place centrale. 

En 2002, l’Altesse royale Martha-Louise de Norvège épouse l'écrivain Ari Benh. Malgré le nombre important de personnes sur la photo, la traîne reste bien visible au premier plan. Aujourd’hui, Martha-Louise a perdu son titre honorifique, en raison de la création de son entreprise. Etre chef d’entreprise n’est compatible avec sa fonction royale, selon le protocole.

Mariage Martha-Louise de Norvège

En 1947, la reine Elisabeth II se marie avec le prince Philippe de Grèce et de Danemark, avec une robe à la traîne imposante, qui est très visible sur les photos de mariage du couple. En 2012, Elisabeth II a fêté son jubilé de diamant, avec 60 ans de règne, auprès de son mari.

Mariage reine Elisabeth II

Un tour d’Europe des mariages princiers

En Europe, les mariages princiers sont très suivis par les médias et sont retransmis en direct à la télévision. Le mariage de Kate Middleton et du Prince William a été regardé par 3 milliards de personnes dans le monde, en direct ! C’est dire si la robe de mariée est observée et scrutée sous toutes les coutures. Passons en revue quelques mariages qui ont fait rêver les jeunes filles.

En 1960, la famille royale d’Angleterre fait sensation avec un mariage qui va à l’encontre de l’étiquette. La princesse Margaret d’Angleterre épouse Antony Armstrong-Jones, un photographe. Cette princesse rebelle va choisir une robe étonnamment sobre, avec des manches longues et un volumineux voile qui met en valeur sa couronne.

Mariage Margaret d’Angleterre

En 1997, toute l’Espagne a les yeux braqués sur l’infante Cristina d'Espagne, qui épouse dans la cathédrale de Barcelone, un jeune sportif, champion de handball, Inaki Urdangarin. Elle opte pour une robe très sobre, du créateur Lorenzo Caprile avec une encolure bateau, qui dégage les épaules. L’originalité de la tenue est dans le voile brodé de fleurs, maintenu par le diadème.

D’ailleurs, la robe de mariage de l’Infante semble inspirer plus d’une. En effet, cette dernière ressemble beaucoup à la tenue de cérémonie de Mary Donaldson, signé Uffe Franck, lors de son mariage avec le prince Frederik de Danemark.

Mariage Mary Donaldson

Outre la robe de Diana très volumineuse avec un esprit meringue, les princesses optent souvent pour des robes très classiques, avec un look virginal. En 2001, Mette Marit de Norvège prend le parti d’une tenue d’une grande sobriété, ce qui est en décalage total avec le scandale que fait son mariage avec le prince Haakon. En effet, cette dernière est roturière et maman d’un petit garçon, avec un passé tumultueux. La robe a pour effet de calmer le jeu, alors que les médias sortent des articles très virulents à son sujet. 

Mariage Mette Marit de Norvège

Si cela n’a pas forcément fait les gros titres en France, une jeune française est devenue en 2008, la princesse Marie de Danemark. Marie Cavallier a vécu un conte de fée en choisissant une robe de création italienne d’Arasa Morelli. On aime l’allure moderne de la robe, qui s’accorde parfaitement avec une longue traîne et le diadème en diamants, cadeau de ses beaux-parents.

Mariage princesse Marie de Danemark

En France, si le pays était toujours gouverné par un roi, ce serait le Dauphin de France Jean Carl Pierre Marie d’Orléans, qui en serait à sa tête. En 2009, ce dernier s’est marié avec Philomena de Tornos y Steinhart. Cette dernière a choisi un boléro décoré de broderies de couleurs et un diadème avec des pierres bleues. Cette robe n’est pas sans faire penser à celle de Rania de Jordanie.

Mariage Philomena de Tornos y Steinhart

En 2010, le prince Nikolaos de Grèce prend pour épouse Tatiana. Sublime, la jeune femme porte une robe du couturier vénézuélien Angel Sanchez. En forme de bustier, la robe en dentelle est assortie au boléro de la même matière, ainsi qu’au voile. Remarquable, la finesse de la dentelle ne surcharge pas l’allure de la mariée.

Mariage de Tatiana

Le dernier mariage qui a fait sensation en 2013 est celui d’Andrea Casiraghi, fils de Caroline de Monaco et Tatiana Santo Domingo. En toute intimité, le couple a célébré son union, sur le Rocher. Tatiana portait une robe bohème chic, avec pour simple « diadème » dans les cheveux, une couronne de fleurs.

Mariage Tatiana Santo Domingo

Comment évoquer les mariages princiers de l’Europe, sans faire allusion à celui de Kate Middleton ? Si sa robe Sarah Burton pour Alexander Mc Queen a fait le tour de la planète, sa tenue de cérémonie pour la fête était tout aussi chic et élégante, signée de la même créatrice. En satin, cette robe souligne la taille fine de la princesse de Cambridge, avec une ceinture de diamants.

Mariage Kate Middleton

Les robes de mariage mythiques au cinéma

Si les princesses font rêver les femmes, les films sont également des sources d’inspiration pour les personnes qui souhaitent se marier. Des films mythiques comme Autant en emporte le vent ou Les hommes préfèrent les blondes mettent en scène leurs héroïnes comme Vivien Leigh et Marylin Monroe, en tenue de mariée.

Dans le film Sissi face à son destin, Romy Schneider incarne une personne très enjouée et pleine de vie, qui épouse l’empereur François-Joseph. La réalité est loin du compte : Elisabeth en Bavière, l’impératrice d’Autriche était une femme qui ne supportait pas la pression du protocole et qui souffrait d’anorexie. 

Mariage Sissi L'Impératrice

Dans le film, la robe de mariée de Sissi est différente que l’originale. Seule la forme bustier avec des manchons est conservée. La robe de mariée du film est nettement moins travaillée et correspond plus aux standards de notre époque, que celle de l’Impératrice.

Outre la beauté de Claudia Cardinale, la robe de mariage de l’héroïne du film Le Guépard est splendide. Très XVIIIème siècle, elle offre un effet sensuel avec les épaules dénudées, tout en étant volumineuse et très structurée.

Mariage Claudia Cardinale Le Guépard

En 1973, c’est l’actrice française Miou-Miou qui incarne une jeune femme qui va se marier dans le film Les aventures de Rabbi Jacob. Avec une coiffe extravagante, sa tenue ressemble à celle d’une danseuse du Lido. Elle n’est pas sans faire penser à celle de Céline Dion pour son mariage avec René.

Mariage Miou Miou Rabbi Jacob

Dans le film Quatre mariages et un enterrement, Andie MacDowell est rayonnante dans sa robe avec un buste très travaillé, de longs gants et un voile léger. Hugh Grant n’a d’yeux que pour elle mais cette dernière se marie avec un autre.

Mariage Andie MacDowell Quatre mariages et un enterrement

Parmi les films romantiques, Romeo + Juliet avec Leonardo Dicaprio reste un classique incontournable. Claire Danes incarne Juliet avec une robe de mariée déconcertante, tellement celle-ci est simple. Elle met en valeur l’allure virginale de Juliet, qui n’a que 16 ans.

Mariage Leonardo Carpio dans Roméo et Juliette

Dans le film Sex And the City, la fashion addict, que joue Sarah Jessica Parker, fait une séance grandiose d’essayage de robes de mariée. Hors de question pour la piquante Carrie Bradshaw de se marier avec une robe classique. C’est vers la créatrice Vivienne Westwood, que son choix se porte pour une tenue de cérémonie, originale et rock.

Sarah Jessica Parker en robe de mariée

En 2011, l’affiche de l’intriguant film Melancholia de Lars von Trier met en scène l’actrice Kirsten Dunst, en robe de mariée dans l’eau, avec un bouquet de muguet. Vaporeuse, la robe de mariée bustier est assortie à un voile. Toutefois, sous l’eau, la tenue de cérémonie prend un tout autre sens.  

Kirsten Dunst film Melancholia

Crédits images : (1) www.culture.gouv.fr - (2) www.photo.rmn.fr - (3) www.histoire-image.org - (4) i67.servimg.com - (5) www4.culture.fr - (6) http://royautes.r.o.pic.centerblog.net - (7) http://madame.lefigaro.fr - (8) https://www.flickr.com - (9) http://cdn-parismatch.ladmedia.fr - (10) http://gfx.dagbladet.no - (11) http://cdn-elle.ladmedia.fr - (12) http://madame.lefigaro.fr - (13) http://www.ina.fr - (14) http://madame.lefigaro.fr - (15) http://media-cache-ec0.pinimg.com - (16) purepeople.com - (17) www.ancestry.com - (18) www.tendances.com - (19) http://cdn-premiere.ladmedia.fr - (20) http://www.vernisdeconduire.com - (21) http://image.toutlecine.com - (22) http://2.bp.blogspot.com - (23) http://www.cinema-francais.fr - (24) http://fr.web.img6.acsta.net - (25) http://magazine.zankyou.com - (26) http://photos.posh24.com - (27) http://voiretmanger.fr/