Satisfaite ou remboursée

Robes, chaussures, accessoires pour moments exceptionnels

Tour du monde des robes de mariée

Institution fortement ancrée dans les sociétés comme  en atteste son histoire, le mariage est un temps fort dans la vie d’un couple, qui doit obéir aux traditions d’un pays. Même si les pays restent attachés à leurs valeurs, les femmes optent de plus en plus vers une forte occidentalisation, pour leur tenue de cérémonie. C’est avec une influence non négligeable que la robe blanche s’impose dans de nombreux continents. 

Selon les zones géographiques, les femmes refusent de choisir entre tradition et modernité, en portant une robe traditionnelle folklorique et une robe de mariée classique ou en « occidentalisant » la tenue de cérémonie traditionnelle. voici un voyage au travers les 5 continents des plus belles robes de mariage.

 

La robe de mariage en Asie

L’Asie reste le continent le plus ancré dans les traditions ancestrales en lien avec le mariage. Même si l’empreinte de l’Occident représentant la modernité est de plus en plus présente, les jeunes mariés continuent à perpétuer les coutumes, qui traversent les âges. Voici une escapade en Asie au travers différentes robes de mariées.

 

L’Inde

 

L’Inde est le pays où le mariage est le plus marqué. La fête que l’on appelle le Thirumanam peut durer jusqu’à 12 jours. La religion hindoue oblige à marquer un grand nombre de rituels, que vous pouvez découvrir ici afin de respecter le puja, le culte.

 

Très codifié, le mariage commence avant la cérémonie. L’homme et la femme sont séparés, pour fêter cela chacun de leur côté. Au cours du Mehndi, toutes les femmes et notamment la future mariée, se font peindre les paumes des mains au henné, avec des dessins circulaires très sophistiqués. Les hommes, quant à eux, se réunissent, lors de la Tika, pour mettre du pigment rouge sur le front du futur mari, pour représenter son engagement.

 

mariage inde

 

Le jour du mariage, les femmes portent un sari rouge vermillon, dont la couleur symbolise la fête. Richement décoré, il est souvent brodé de dorures. La mariée peut avoir cette couleur appliquée sur la raie de ses cheveux, grâce à de la poudre, que l’on appelle le sindoor. 

 

Les bijoux font partie intégrante de la tenue et représentent de manière visible, la dot de la future mariée. L’or est certes le métal le plus précieux, mais également le plus populaire, grâce à ses vertus purifiantes. Les femmes indiennes ont le nez percé et portent un anneau relié jusqu’aux cheveux par une chaine. Bijou de mariage par excellence, le tilki se porte dans le cuir de chevelu et se termine par un pendentif sur le front. La mariée porte également deux autres types de bijoux qui lui sont traditionnellement réservés : le mangalsutra, qui est un collier aux perles noires et des payals, qui sont des chaines de cheville. Si le bindi est populaire, il n’est pas forcément porté par la mariée, vu que son époux doit marquer son front d'un poddu, un point rouge.

 

mariage traditionnel Inde

 

L’homme a une tenue nettement plus sobre, un costume traditionnel indien blanc, le vetti, et un chapeau de cérémonie. Les fleurs ont une grande importance au cours de la fête : les mariés portent un collier de fleurs et les invités leur lancent des pétales.

 

La Chine

 

Le mariage en Chine s’occidentalise de plus en plus. Les femmes délaissent la tenue traditionnelle au profit d’une robe blanche et d’une fête très coûteuse. Sur le continent asiatique, c’est le peuple chinois qui aurait le plus tendance à mettre de côté ses traditions et à vouloir copier les mariages des stars. Toutefois, le mariage traditionnel fait partie du patrimoine, auquel les Chinois restent attachés. Il existe plusieurs coutumes, comme celle de se marier un jour faste selon le calendrier et l’astrologie chinoise. La mariée porte un vêtement traditionnel han, le hanfu, de couleur rouge, qui symbolise le bonheur au sein du couple et sa longévité.

 

mariage chine

 

Le hanfu est composé de 2 éléments : une jupe longue taille haute qui arrive sous la poitrine et une sorte de cache-cœur, avec des manches très évasés. La mariée porte également une coiffure, sur un chignon, avec des épingles ornées de pierres semi-précieuses, comme le jade, représentant la vertu en Chine.

 

vêtements mariage chine

 

Les tenues des mariés sont souvent très décorées, avec des fils d’or et d’argent. Les motifs peuvent être des fleurs ou représenter des animaux légendaires comme le dragon et le phénix, qui représentent le pouvoir et l’équilibre entre l’homme et la femme. Le mariage chinois est donc rempli de symboles, au travers plusieurs éléments vestimentaires.

 

Le Japon

 

La culture nippone est empreinte de traditions, qu’il convient de respecter. Ce pays de contraste voue un culte à la religion shinto. La femme porte plusieurs kimonos blancs superposés les uns sur les autres, que l’on appelle shiromuku. Le blanc symbolise à la fois la pureté et la souplesse de caractère, pour s’intégrer à la famille de son époux.

 

mariage japon

 

La pièce maîtresse de l’habit traditionnel reste la coiffe de la mariée, le tsuno-kakushi. Cette dernière est sensée cacher les cornes de la mariée qui pourrait être jalouse.Même si cette tendance diminue, la femme peut être maquillée à la manière d’une geisha, avec un teint blanc, maquillé à la poudre de riz, les yeux maquillées en noir et une bouche dessinée à moitié. Un teint pâle et une petite bouche sont des signes de distinction et d’élégance.


La Mongolie

 

Au pays des yourtes, le mariage est une fête très importante, pour l’union de 2 familles. Très codifiée, la cérémonie est classée comme un vestige culturel immatériel, par l'UNESCO. Elle dure 3 jours et 3 nuits, durant lesquelles il y a des chants, des danses, des rituels, et surtout un grand banquet, où sont séparés les aliments rouges et blancs. Le mariage est fêté dans une yourte, cadeau de famille de l’époux, afin que le couple s’installe suite à la cérémonie.

 

robe mariage soie Mongolie

 

La mariée porte une robe en soie, sur un pantalon. Cintrée, cette tenue est de couleur rouge, emblème du continent asiatique. Très imposant, le voile rouge de la mariée cache intégralement son visage. L’homme ne peut lever le voile qu’après avoir réussi un saut au-dessus d’un grand feu.

 

Le Vietnam

 

Le mariage au Vietnam est très ritualisé. Au moment de la demande en mariage de l’homme, la femme reçoit une lettre de son prétendant, accompagnée de nombreux cadeaux. Cette lettre a une telle valeur qu’elle la garde jusqu’à sa mort. 

 

robe mariage Vietnam

 

La mariée porte une tenue traditionnelle vietnamienne, l'áo dài, composée de deux pièces : une robe à col mao près du corps, fendue sur les côtés, à partir de la taille et un pantalon ample et fluide en soie. Si pour les étudiantes, c’est un uniforme obligatoire en blanc, la mariée la porte en rouge, pour respecter le code des couleurs de son pays. Elle est coiffée d’un chapeau en forme de couronne.

 

La Corée du sud

 

Le mariage coréen se déroule en 6 étapes, qui sont succèdent, de la célébration aux ancêtres à la nuit de noces, qui scelle réellement le mariage, en passant par la cérémonie de l’oie, qui doit pondre beaucoup comme signe de fécondité.

 

robe mariage corée

 

La mariée porte une tenue de cérémonie très colorée, en soie, avec des broderies dorées, appelée Hollyebok ou Hwarot. Cette  robe de mariée coréenne comporte 2 éléments principaux : un chima, qui est une longue jupe évasée de forme porte-feuilles très imposante et un jeogori, qui est une veste courte aux manches très longues et évasées. La coiffure de la mariée est particulièrement imposante. Elle forme une sorte de nœud très impressionnant au-dessus de la tête, que l’on appelle le Maedeup. 

 

La robe de mariée en Afrique

 

Avec des traditions ancestrales, l’Afrique n’évolue que près peu en matière de mariage. Si selon les pays, les tenues sont réinterprétées, les racines africaines sont profondément ancrées. La robe blanche occidentale n’a pas réellement percé à la différence du continent asiatique qui, peu à peu, est influencé par une vague occidentale. 

 

Le Kenya

 

La tradition est particulièrement prégnante dans la culture masaï. La mariée doit aller vers le village de de son époux, en procession, avec un rythme très lent. Un nouveau prénom lui est choisi. Son mariage n’est valable que lorsqu’elle est reçue par sa belle-mère, à l’entrée de sa hutte. Si la polygamie est acceptée pour l’homme, elle n’est pas autorisée pour la femme, qui ne doit se marier qu’une fois.

 

mariage kenya

 

L’ornement corporel est très important dans la tribu masaï, ce qui contribue largement à leur identité ethnique. C’est donc naturel, pour leur mariage, que les femmes portent des vêtements brodés de perles de verre et des parures de bijoux très imposantes comme de lourds disques de perles colorées en guise de colliers. Les boucles d’oreilles très volumineuses élargissent le lobe des oreilles. Sur leurs cheveux quasiment rasés, elles portent une coiffe en perles.

 

Le Sénégal

 

Dans les pays comme le Sénégal, le Ghana ou le Gabon, le mariage coutumier africain est très en vogue. La mariée porte un boubou africain, appelé wolog au Gabon et dagomba au Ghana. En coton, ce vêtement ample est unisexe. 

 

mariage sénegal

 

Lors du mariage, la femme porte un boubou de cérémonie richement décoré, fait de différents tissus, avec un effet patchwork, auquel est assorti un turban noué à l’africaine et quelques bijoux de perles. Il est très fréquent que le boubou de la femme soit assorti à celui de l’homme, pour une parfaite harmonie.

 

robe mariage boubou

 

Très coloré, le boubou inspire beaucoup la haute couture pour donner un côté ethnique à une collection. Il se décline sous forme de robe. De plus en plus de femmes optent pour une version moderne du boubou qui, grâce au tissu bariolé, garde son identité ethnique. 

 

robe mariage pagne africain

 

Si la tribu masaï utilise le pagne africain, dans son sens le plus traditionnel, comme une pièce de tissu très colorée à motifs, ce dernier peut faire de magnifiques robes de mariage, dans plusieurs pays de l’Afrique (Niger, Cameroun, Bénin, Gambie, Mauritanie), sous forme de boubou ou de tenues aux coupes plus occidentales. 

 

Le Magrheb

 

Au Maghreb, le mariage, le fatha, est une fête importante qui demande de nombreux préparatifs durant plusieurs mois. La majorité des mariages sont musulmans. Avant le mariage, l’homme et ses parents se rendent chez les parents de la future mariée, pour célébrer les fiançailles, le khetba.Avant la cérémonie, en présence d’un Iman, la mariée se prépare au cours de 2 rituels, une mise en beauté au hammam, avec des soins du visage, du corps et une épilation et une soirée au henné, durant laquelle les mains de la femme sont peintes.Au cours de la journée du mariage, la mariée doit changer de robes de nombreuses fois traditionnellement, jusqu’à 7 reprises. Cette tradition s’appelle la tasdira. Les robes de mariée étant trop onéreuses pour être achetées en plusieurs exemplaires, les femmes louent des robes pour  honorer cette coutume.

 

Voici quelques exemples de robes portées en Algérie essentiellement, au Maroc, en Tunisie et en Turquie. A chaque tenue, il faut des bijoux assortis. La mariée change de bijoux autant de fois qu’elle change de tenue au cours de la soirée. Les bijoux orientaux sont souvent des parures complètes, avec diadème, boucles d’oreilles, collier et bracelet.

 

bijoux mariage magrheb

 

Le caftan ou kaftan est une longue robe cintrée avec des manches évasées. Pour le mariage, le caftan est richement brodé et peut être coloré. Décoré de perles, de strass et de sequins, le caftan de cérémonie est fait dans des tissus nobles : taffetas, soie, satin …

 

robe mariage Kaftan rose

 

Le karakou est traditionnellement une tenue de 2 pièces : un sarouel et une veste richement brodée, à la manière des toréadors. Réservé au mariage en Algérie, cet habillement se modernise peu à peu et se décline en jupe ou avec un haut façon bustier.

 

robe mariage melhfa

 

Pour son défilé, le jour de son mariage, la femme peut porter le melhfa, qui est une accumulation de robes très amples sur le corps. De couleur sombre, il est rehaussé par des broderies plutôt sobres. La pièce maîtresse est le carré de tissu qui couvre le haut du corps.

 

robe mariage binouar

 

Le binouar est une robe fleurie et légèrement décolletée. Longue et sans manches, il fait partie d’une tradition, notamment sur les borderies, la coupe, la façon de le porter et surtout la particularité d’être taillé dans un tissu onéreux, le charb ezdaf.

 

kessoua mariage tunisie

 

La kessoua est une tenue typique de Tunisie, composée de 2 éléments : la fouta, la jupe large et longue très volumineuse et la blouza, qui est un bustier court qui laisse apparaître le ventre.

 

robe mariage Kabyle

 

La robe kabyle est un habit traditionnel de la Kabylie, région du nord de l’Algérie. Les femmes portaient des robes en laine, avec un léger décolleté en V. Aujourd’hui, cette tenue est réservée au mariage et fait partie des pièces du trousseau de la mariée, indispensable pour les femmes originaires de cette région.

 

 

tenue mariage Kabyle

 

Ci-dessus, on peut voir une robe traditionnelle, dont la forme a évolué. Aujourd’hui, la femme kabyle porte cette tenue de cérémonie colorée, avec un tablier noué à la taille. L’ammarya est un peu le clou du défilé de la soirée de noces. Portée par ses proches, dans un ammayra, la mariée arrive en cortège, vêtue d’une robe blanche et d’un diadème.

 

ammarya mariage

 

Réservée auparavant aux mariages mixtes, la robe blanche occidentale est de plus en plus en vogue. Elle est portée à la fin de mariage, à l’aube. 

 

khimar voile mariage

 

Pour la confession musulmane, la robe blanche peut inclure un khimar (un voile) ou un niqab pour cacher le visage.

 

Se marier en Europe : quel habillement pour la cérémonie ?

En Europe, la longue robe blanche est une tradition depuis le début du XXème siècle. En effet, le mariage de la reine Victoria, en 1840, va être un tournant dans l’histoire de la robe de mariée. Toutes les princesses d’Europe vont copier son modèle de robe durant la seconde moitié du XIXème siècle. Ce modèle de robe va se démocratiser dès les années 1900. Pour plus de détails, rendez-vous sur l’histoire de la robe de mariée. Si les pays de l’Europe du Nord sont plus classiques, les tenues de mariage sont différentes dans les pays méditerranéens et notamment ceux de l’Europe de l’Est. 

 

L’Espagne

 

Le mariage espagnol a de nombreuses traditions : par exemple, la coutume veut que le futur marié donne à sa femme 13 pièces, que celle-ci devra avoir le jour de son mariage. La fleur d’oranger est la fleur par excellence pour la cérémonie. En décoration de table, en couronne dans les cheveux ou dans le bouquet, elle symbolise la fécondité et le bonheur au sein du couple.

 

robe mariage Espagne

 

Traditionnellement, la robe de mariée espagnole était une robe en soie noire, agrémentée de légers volants en organza et en taffetas, clairement inspirée de tenue de danse de flamenco. La tenue est complétée par un châle noir espagnol et d’une mantille de dentelle noire, qui couvre à la fois la tête et les épaules. Autrefois, la mantille servait de couvre-chef aux femmes catholiques, pour se rendre à l’Eglise. Les hommes portaient un gilet court noir, un boléro, sur une chemise blanche. Si cette coutume est ancrée en Andalousie, les femmes espagnoles portent aujourd’hui des robes blanches traditionnelles ou ressemblant aux tenues des flamenquistas, en blanc et/ou rouge. 

 

La Roumanie

 

Aujourd’hui, la Roumanie est l’un des pays de l’Union Européenne où le mariage reste une institution fondamentale pour un couple. Dans ce pays majoritairement orthodoxe, le mariage est un sacrement, où le pourcentage de divorce reste très faible.Autrefois, les femmes devaient coudre et surtout tricoter leur tenue de mariage, vu que cette dernière était en laine. Elles portaient une jupe en laine, une chemise blanche et un gilet en peau de bête. Une couronne d’épis de blé, sur la tête, complètait l’habit de cérémonie, en symbole d’accomplissement du couple, de bonheur et de fécondité physique. 

 

robe mariage Roumanie

 

Aujourd’hui, les femmes roumaines portent des robes de mariée blanches de toutes les formes : princesse, bustier, empire, fourreau…

 

La Russie

 

Si les femmes russes portent également des robes longues blanches de mariage, la tradition russe, avant le XXème siècle, était, pour la mariée de s’habiller avec une sarafane. Cet habit est traditionnellement une robe à bretelles, avec plusieurs pans de tissus, qui forme un drapé. Pour le mariage, la femme choisit des tissus nobles, comme la soie ou le brocard de velours.

 

kokochnik est une coiffe traditionnelle russe

 

Caractéristique de la tenue, le kokochnik est une coiffe traditionnelle russe, richement décorée qui cache la chevelure. Majestueuse, elle est brodée de fils d’or et décorée de perles ainsi que de pierres précieuses. 

 

Quelle robe de mariage en Amérique ?

De l’autre côté de l’Atlantique, le mariage reste une institution et devient de plus en plus une cérémonie grandiose. Si en France, le métier de wedding planners émerge, en Amérique du Nord, presque 90% des mariages sont organisés par un professionnel, dans les moindres détails. Les pays d’Amérique du Sud et Centrale sont plus attachés à leurs traditions.

 

Les Etats Unis

 

Le mariage américain mélange modernité et traditions. Ainsi, la mariée doit découper son voile à la fin de la fête, pour donner un morceau à chaque femme célibataire présente. Elle doit également porter « Something new, something old, something blue, something borrowed », c’est-à-dire un objet neuf, vieux, bleu et emprunté. Cette tradition d’origine anglaise est très respectée aux USA. La communauté Amish, aux Etats-Unis, vit hors du temps. Elle a un mode de vie comparable à celui du XVIIIème siècle. Elle refuse la modernité et le progrès pour vivre de manière ancestrale. Très croyante, pour elle, le mariage est un sacrement de la plus haute importance. Pourtant, le mariage se fait dans la plus grande sobriété. 

 

halstuch

 

 

La future mariée confectionne elle-même sa robe dans un tissu bleu, avec une forme de tablier. Le haut, caractéristique des robes amish, qui forme un V inversé, à la manière d’une cape, est le halstuch. Elle porte également une coiffe toute simple. La culture amérindienne fait du mariage une union hautement spirituelle, qui se déroule en 3 étapes : la cérémonie de la couverture, du feu et du panier. La mariée porte une longue robe, idéalement en daim, brodée de perles, avec des franges. Les plumes ont une grande importance : selon l’oiseau, elles ont une signification différente. Pour le mariage, les plumes de cygne sont idéales, car elles symbolisent l’union conjugale.

 

accessoires plume mariage

 

Bon nombre de créateurs haute couture s’inspirent du mariage amérindien, avec des bijoux attrape-rêves et des coiffes en plumes.

 

Les Antilles

 

Si les Antilles sont un petit bout de France, au sein des Caraïbes, proches du continent américain, leur mariage créole ne manque pas d’exotisme. La fête est marquée par la danse du zouk et les plats traditionnels, que sont notamment les accras de morue, le gratin de christophines ou de bananes plantain et les crabes farcis.

 

robe mariage creole

 

Aujourd’hui, la mariée porte une robe blanche, ce qui montre l’évolution des traditions, car aux Antilles, le blanc est la couleur du deuil. Bon nombre de femmes continuent à porter une robe traditionnelle créole, colorée avec du madras, ce tissu à carreaux rouges, jaunes et oranges. Avec de larges volants, la robe est volumineuse. La mariée doit également porter un voile et des gants blancs.

 

Le Mexique

 

Au Mexique, la tradition était que lors de leur mariage, les femmes portent des robes immenses avec de larges volants, ornés de rubans de couleurs très vives, à la manière de celles des danseuses mexicaines.

 

robe mariage mexique

 

Les femmes mexicaines, pour mêler modernité et coutumes, s’habillent aujourd’hui d’une robe de mariée occidentale, en ajoutant des bijoux colorés et un grand plaid typique. Elles peuvent également adapter leur robe, comme en Espagne, avec des inspirations de flamenco et de danse mexicaine. 



Un mariage sous les tropiques : une tenue de mariée en Océanie


L’Indonésie

 

En Indonésie, les tenues des mariés sont très chargées, avec une prédominance de rouge. La mariée porte une énorme coiffe sur la tête, souvent dorée et agrémentée de fleurs blanches, ainsi que de bijoux.

 

robe mariage Indonésie

 

Les mariés doivent recevoir les vœux de bonheur de chaque invité, après la cérémonie et avant le banquet. 

 

L’Australie

 

Le mariage en terre australe est clairement marqué par la colonisation par la Grande-Bretagne. Les traditions sont anglaises et c’est donc tout naturellement que la mariée porte une robe blanche et le marié un costume. Le mariage en Australie se déroule uniquement à l’Eglise. Il n’y a pas de distinction entre mariage civil et religieux. Le couple signe le registre des mariages à l’Eglise, ce qui le reconnaît comme valable. L’Australie a une dimension multiculturelle : il n’est pas rare qu’un couple reçoive sa bénédiction d’un prêtre maori, tradition de la Nouvelle Zélande.

 

La Polynésie Française

 

Le mariage de tradition polynésienne, l’otemanu, se déroule souvent sur la plage. Le prêtre tahitien, le tahua, bénit la cérémonie. Les mariés sont suivis en pirogue par les invités jusqu’au lieu de la fête.

 

tenue mariage polynésie

 

Les mariés portent des tenues légères blanches, avec des colliers de coquillages et des couronnes de fleurs. La mariée peut avoir un tifaifai, qui est une grande pièce de tissu réalisée avec une grande minutie. Cette sorte de patchwork à la polynésienne demande un grand-savoir, pour la réalisation de de dessins complexes.

 

Credit-photos :  ici-japon.com -  horizon-vietnamvoyage.com - routesdumonde.com - pagnifik.com - zohramaldji.fr - aufeminin.com -  20mn.ch - dodyshop.com - otandem.fr - tahiti.carnet-de-voyages.net